L'accessibilité du réseau

Nous travaillons chaque jour à une meilleure accessibilité de notre réseau de transport.

Le réseau de bus

Aujourd'hui, nos bus bénéficient de planchers bas permettant une meilleure accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Ils sont tous accessibles aux personnes en fauteuil grâce aux palettes rétractables assurant la liaison entre le trottoir et le véhicule (à raison d'un fauteuil par bus). À terme, l'ensemble du parc bus sera totalement accessible.

Le métro et le tramway

Les lignes 1 et 2 de métro et les lignes A et B de tramway sont totalement accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Des ascenseurs vous emmènent jusqu'aux quais et les véhicules sont accessibles de plain-pied.

Les malvoyants disposent d'annonces sonores dans les rames de métro et tramway ainsi que dans les stations de métro.

Les sols aux abords des escaliers et des quais bénéficient d'un traitement particulier pour permettre de se repérer.

Femmes enceintes, voyageurs avec poussette ou bagage encombrant

L’accès des femmes enceintes et des personnes voyageant avec des poussettes est facilité sur l’ensemble de notre réseau. 100% de notre parc de bus est accessible aux femmes enceintes et aux poussettes grâce à la mise en place de planchers bas et à l’attention des conducteurs. Pour monter dans un bus, le conducteur vous conseillera le meilleur accès, à savoir la porte centrale ou la porte arrière, plus large pour passer avec une poussette.

Nos trams et métros sont également accessibles facilement grâce aux ascenseurs et/ou aux escalators qui vous donnent accès directement au quai.

Dans les stations où sont installés des portillons, empruntez les portillons doubles situés au niveau des quais. Plus larges, ils sont adaptés aux voyageurs avec poussette ou bagage encombrant.

Accompagnateur d'une personne en situation de handicap

Pour que l'accompagnateur d'une personne en situation de handicap bénéficie de la gratuité du réseau Tazao, la personne en situation de handicap doit être munie d'un titre de transport et d'une carte d'invalidité d'au moins 80% portant la mention "Besoin d'accompagnement".

L'accompagnateur n'est pas désigné nommément, mais il est par définition majeur, autonome et apte à assister l'utilisateur par sa connaissance du handicap.